Selon une idée originale de Roger Sue #Reveilcitoyen, une chambre de la participation citoyenne et associative pourrait se réunir régulièrement dans la salle du conseil municipal.

QUOI ?

La Chambre de la Participation Citoyenne et Associative (CPCA) selon le sociologue Roger SUE pourrait réunir Citoyens et Associations qui constituent le (vrai) corps politique que cherchent à représenter les candidats aux élections.

QUI ?

La défiance qui s’installe entre eux tend à démontrer que la Société Civile, dans son ensemble, peine à trouver des représentants adéquats. Bon nombre de candidats aux élections cherchent à récupérer en soutien des représentants ou figures associatifs qui perdent de fait très vite en légitimité, une fois coupés de leur base de légitimation. Ainsi les représentants élus ou désignés devraient être issus de la Société Civile, avoir un mandat et être révocables.

QUAND ? Le temps d’un mandat

OU? Dans la salle du conseil municipal ou plus exactement la chapelle Saint-Esprit.

En dehors des séances du conseil municipal mensuel, la salle du conseil municipal d’Antibes peut être utilisée pour divers événements et réunions officielles, comme des réunions de commissions municipales, des conférences de presse, des cérémonies officielles, des séminaires ou des rencontres avec des citoyens. Elle peut également être mise à disposition pour des événements spéciaux organisés par la municipalité ou d’autres entités.

COMMENT ?

Inviter les citoyens après avoir fait un travail préalable auprès des associations afin de les réunir autour de sujets communs à définir.

Cela n’est pas sans rappeler le principe du CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental), 3e chambre citoyenne après l’Assemblée Nationale et le Sénat, où débattent justement des représentants des “corps intermédiaires” que sont associations, syndicats, entreprises, institutions sociales…
Le 31 Mai, le CESE donnait un avis et des préconisations sur le financement des associations dont le maintien est selon lui “une urgence démocratique”

Enfin ce n’est pas sans rappeler non plus l’appel des 49 Juantibois aux dernières élections municipales d’Antibes en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *