Le 15 Septembre, le maire Jean Leonetti se rendait sur le chemin des Combes pour présenter le projet d’aménagement “d’un vaste poumon vert de plus d’un hectare“.
Ce projet apparaît comme la transformation d’un terrain autrefois agricole en zone préservée de bétonisation. Et c’est une bonne nouvelle.

Ce serait une nouvelle meilleure encore si la visite du maire le 15 Septembre ne ressemblait pas à une présentation de ce qui a été décidé “en haut lieu”. Espérons que le maire ouvrait la voie à quelques semaines de concertations avec les riverains pour qu’ils y apportent leurs idées, et finalement soit partie prenante dans la (re)définition de leur quartier.
Certes, pour porter des idées pertinentes, il faut ‘vivre le quartier’, mais aussi s’intéresser, et savoir trouver des bases de réflexion.

Les données publiques sont de plus en plus riches, et ça aide à comprendre.
Tout d’abord, avec l’outil Google Earth, ou geoportail.gouv.fr, il est possible de “remonter le temps” grâce au prises de vue aériennes.
On y découvre que la zone a été nettoyée de toute construction. Mais ce n’est pas pour autant que de nouvelles n’y pousseraient pas. Et pourquoi pas sur la partie Ouest (serres très visibles en blanc) qui a fait l’objet d’une transaction immobilière de 4,8 millions d’euros en 2017. A suivre, surtout par les antibois qui surplombent ces espaces.

Tout aussi intéressant, l’état met aussi en ligne les PLU (Plan Local d’Urbanisme) dématérialisés. Les informations y sont visibles par couches que l’on peut retirer pour voir clair. Mais en sélectionnant une parcelle, il est possible d’extraire une fiche détaillée qui liste l’ensemble des caractéristiques de la parcelle au niveau de l’endroit pointé.
On s’aperçoit par exemple qu’une partie de cette parcelle est “protégée” au titre de la “trame verte et bleue” du PLU et du patrimoine paysager. C’est pourquoi il est normal de se questionner sur les travaux qui, entre 2014 et 2018, ont ravagé cette partie protégée.

A vous de jouer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.