Un titre qui ramène les plus vieux antibois dans les années 1970. Les habitants les plus récents quant à eux, ignorent que quasiment toutes les plages d’Antibes sont artificielles. Leur construction a fait gagner plusieurs hectares de terrain sur la mer.

C’est à l’aide de clichés photographiques disponibles sur le site de l’IGN https://remonterletemps.ign.fr, que l’on peut tirer le fil de l’histoire du tourisme à Antibes Juan les Pins.

Plages de galets ou bien rochers

Les clichés aériens les plus anciens montrent les plages de galets, comme au fort carré. Celle-ci reste préservée dans son état naturel encore aujourd’hui.

La plage du fort carré en 1920

Juan-les-pins, station balnéaire

C’est sur les rives de Juan-les-pins que l’aménagement des plages de sable commence dans les années 1920.

Une vue magnifique de Juan-les-pins et Antibes en 1920, l’embarcadère en premier plan
En 1926, plages de galets ou de sable ?
1951, les plages (et l’hôtel Provencal en enfilade)
En 1964 on distingue très bien les enrochements et les bandes de sable sur le littoral

Dans les années 1960, l’activité s’étend en direction du cap d’Antibes, avec notamment la construction de port Gallice et des enrochements qui permettent de créer 2 nouvelles plages.

En Août 1967, le port Gallice et le port du Crouton, ainsi que leur plage respective

Coté Antibes, la Salis d’abord, et la plage du Ponteil bien plus tard !

Du coté d’Antibes, en 1929, on n’a guère que l’anse Saint Roch pour faire trempette entre la vieille ville et le fort carré. Ou bien au sud, vers l’Ilette, le long de la route qui mène au cap.

1929, la route ‘touche’ la mer depuis le square Albert 1er jusqu’à la plage du Bacon

En 1964 la plage de la Salis est créée et séparée du petit port par une digue, permettant d’ailleurs d’agrandir ce port. La future plage du Ponteil reste une zone abri accueillant quelques petit bateaux.

1964, la plage de la Salis, et le petit port

Ce n’est qu’en 1980 que la plage est créée au Ponteil !

En 1981, la plage du Ponteil en chantier
.. et en 1982, les premiers baigneurs et le parking plus sauvage qu’aujourd’hui

Et la plage de la Gravette bon-sang ?!

Non, ce n’est pas la plage antique d’Antibes… Pour preuve ce cliché aérien de 1920.

En 1920, séchage de linge sur l’esplanade de la Gravette… pas de plage !

La plage de la Gravette est créée à l’occasion de la construction du port Vauban en 1970. Les matériaux extraits par dragage du port étaient rejetés à la Gravette, y-compris les restes des épaves des navires qui gisaient dans l’anse depuis des siècles.

1970, la grande Gravette et la petite Gravette sont créées

Les fameuses plages de la Garoupe et des Ondes étaient-elles des plages ?

Comment oublier les 2 plages que certains considèrent les plus belles plages d’Antibes ?

En 1954, l’anse de la Garoupe, et sa toute petite plage
En 1959, y a-t-il du sable sur l’actuelle plage des ondes ? A gauche on distingue le petit port abri de l’Olivette

Du sable qu’il faut remettre régulièrement, et qu’il faut trouver quelque part

Selon France TV, “A Antibes, en 2021 la facture d’engraissement des plages s’élève à 200.000 euros à la charge de la commune. Il y a 4 ans, c’était 50.000 euros.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/cannes-antibes-vallauris-les-cheres-plages-de-la-cote-d-azur-peuvent-elle-resister-a-l-erosion-2067772.html

Des coûts auxquels il faut parfois ajouter une étude d’impact, comme le rappelait la préfecture régionale à la commune en 2018. https://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/f09318p0427_ap.pdf

Enfin, à défaut de considérer que les plages de sable sont un “must-have”, et qu’on peut donc les laisser disparaître, la question de l’approvisionnement en sable se prépare à l’aide d’études géologiques sous-marines (http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-56602-FR.pdf) . Il est en effet peut-être préférable de “faire revenir” le sable depuis la mer, plutôt que le faire venir par camion.

Extrait d’une étude commandée au BRGM (bureau de recherche géologique et minière) en 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.