Au préalable, il faut noter qu’un bon nombre de points à l’ordre du jour mettent en lumière la question du handicap. Alors si vous êtes concernés personnellement, familialement ou professionnellement, vous pourrez lire les échanges au procès-verbal de la réunion très riche en information.

Rapport de la cour des comptes sur la CASA
2 remarques bien fournies de la part du Rassemblement National et de la Gauche Unie et Solidaire. Suivies d’une première réponse passablement à coté du sujet de la part de Mr Pauget, pour dire “c’est pas de notre faute”. Quant à Jean Leonetti il apporte une réponse plus concrète sur le dépassement du budget du Bus Tram, mais ne s’attarde ni sur les observations relatives à l’augmentation des charges de personnel ni globalement sur la gestion des ressources humaines. Et de finir par laisser accroire que le rapport de la cour des comptes ressemble à des félicitations…
Le rapport, tout du moins la synthèse, est à lire ici.

Annulation de la ZAC des Combes…
Dernier tour officiel de rétropédalage. Car évidemment la décision de créer une ZAC (Zone d’Aménagement Concertée) en 2013, tout comme la ZAC de Marenda Lacan, préfigurait du développement urbain concerté avec les bâtisseurs privés… Mais reconnaissons que, dès 2019, la municipalité avait commencé à prendre la mesure du besoin de vert que les antibois expriment toujours plus nombreux.

L’occasion de rappeler qu’il faut s’intéresser à ce qui était planifié au PLU, tant sur ce qui a été réalisé conformément au plan, que sur ce qui a été réalisé sans avoir été planifié… Car sinon, à quoi sert donc de prévoir ?

Les plages vont se transformer
L’état est en passe de concéder à nouveau pour 12 ans, la gestion des plages publiques de la commune. A date, l’enquête publique est d’ailleurs en cours. On dirait qu’il y a beaucoup de reconstruction de locaux ou de voiries, 6 millions d’euros sur les 14 millions du projet.

Résidences pour seniors
Trop peu de riverains se sont exprimées à l’occasion de l’enquête publique réalisée sur la création de la résidence autonomie pour seniors à la Fontonne. Cette résidence, réalisée par ERILIA, semble devoir être considérée comme la réalisation d’un programme de logements sociaux. On aura noté une nouvelle fois que le PLU de 2019 n’avait pas vraiment prévu cet équipement, même si la zone est bien identifiée comme destinée à la mixité sociale. Apparemment la question du risque d’inondation anime le conseil… à suivre.

ERILIA récupère aussi l’hôtel du Lys, sur le boulevard Raymond Poincarré. Cette construction serait transformée en résidence pour personnes agées et/ou en situation de handicap.

Acquisition de foncier divers
La ville acquiert des parcelles notamment pour élargir certaines voies.
On notera que la département cède à la commune des bâtiments (ex DDE) sur l’avenue Philippe Rochat. La commune entend transformer l’espace en stockage de denrées alimentaires, voire y héberger les “restos du coeur” qui devront sortir bientôt du centre-ville (ça c’est nul).

Ville numérique, démocratie participative…
Internet citoyen… la ville adhère à l’association “Villes internet” qui labellisera la ville. Une question d’affichage dirait-on.

Enfin, la ville soutient, par un don exceptionnel, la SNSM qui fait face aux coûts énormes d’une maintenance nécessaire de la vedette de sauvetage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.