Aux portes d’Antibes, en direction de Sophia, celles et ceux qui transitent en voiture ont bien remarqué les défrichements. Certains les attribuent au projet de centre commercial Opensky, désormais “Village de Sophia”, dont il est question depuis plus de 15 ans.

Le projet immobilier “proposé” par la compagnie de Phalsbourg fait partie d’une série de projets dits “Opensky” que la société a vendu ici ou là avec plus ou moins de succès. Il suffit d’une recherche google pour s’en convaincre https://www.google.com/search?q=compagnie+de+phalsbourg+opensky

L’ancien maire de Valbonne Marc Daunis avait donc “acheté” le projet, signé le permis pour cet aménagement sur environ 10 hectares. C’était sans compter les recours puis les élections municipales.

Avec l’élection d’un maire écologiste, Joseph Cesaro, le projet prenait du plomb d’aile.

Sauf que la SCI Brutus (c’est le petit nom que la compagnie de Phalsbourg a donné à sa petite filiale au capital de 1000 euros créée pour gérer le projet immobilier à près de 200 millions d’euros) a eu raison de Mr Cesaro. Il fallait s’y attendre 😉

En 2020, les journalistes de “20 minutes” écrivaient que le promoteur s’était quelque peu protégé contractuellement en imposant une forte indemnité à la commune de Valbonne si le projet ne se faisait pas.

Le projet a été légèrement transformé. De Opensky, manifestement commercial, on passe à “Village de Sophia”, manifestement plus vendeur.

N’oublions pas toutefois que le président de la CASA Jean Leonetti n’est pas en reste dans l’histoire politique de ce projet. Il a lui aussi ses petits projets avec la compagnie de Phalsbourg, comme par exemple Ecotone, pour 30 000m2 de bureaux aux 3 moulins https://www.juantibois.fr/blog/2021/07/antibes/expression-libre/antibes-enquete-publique-ecotone/. Oui c’est à 2 pas du projet en question ! Qui lui même est à 2 pas du centre commercial Carrefour…

L’association MySophiaAntipolis avait été à l’origine des premiers recours contre un projet jugé insensé. Et commenté les propos de Jean Leonetti.

https://mysophiaantipolis.org/2019/01/29/opensky-la-r%C3%A9ponse-de-jean-leonetti-%C3%A0-notre-lettre-ouverte-est-insuffisante-et-pleine-de-contre-v%C3%A9rit%C3%A9s/

Aujourd’hui, les décalages du projet (qui ne sont peut-être pas étranger aux divers déboires de la compagnie Phalsbourg dernièrement) rendent un nouveau recours possible. Il est porté par l’association “En toute franchise” (Association de Défense de la préservation du Cadre de Vie et des Commerçants-Artisans) (https://en-toutefranchise.com/) et le GADSECA (Groupement des Associations de Défense des Sites et de l’Environnement de la Côte d’Azur) (https://www.gadseca.org/).

C’est en vous rendant sur le site du GADSECA que vous trouverez le lien vers la contribution publique pour financer les suites judiciaires nécessaires. Il suffit d’un ou 2 euros par personne pour faire de grandes choses 😉 Ou bien directement  https://www.helloasso.com/associations/gadseca-groupement-des-associations-de-l-environnement-de-la-cote-d-azur/collectes/stoppons-l-acceleration-de-l-urbanisation-inutile-pour-repon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *