Opensky à Valbonne, Ecotone à Antibes, et carrefour. La ceinture plus ou moins commerciale autour de l’autoroute A8 au nord d’Antibes. Pourquoi pas, mais on peut poser des questions, non ?

Alors voilà ma modeste contribution à l’enquête publique qui avait lieu en Juillet 2021.

A quand remonte l’appel à projet qui a conduit des candidats à projeter une construction sur ces terrains ?
La SCI MATCHA, présidée en nom propre par Philippe Journo fondateur de la compagnie de Phalsbourg, est une société civile immobilière au capital de 200 euros. Immatriculée en Mars 2019, cette société ne rend pas ses comptes publics.
Quelles sont les garanties, notamment financières, que le projet ne serait pas stoppé en cours de réalisation ?

Alors qu’il est de notoriété publique que Sophia Antipolis, en connexion directe avec le projet, compte 30000m2 de bureaux inoccupés, alors que les constructions de bureaux se multiplient étonnamment sur Sophia Antipolis et notamment sur l’autre versant de la Valmasque, alors qu’Amadeus, qui a occupé plusieurs sites dans Sophia Antipolis, quitte ses locaux pour déplacer ses activités vers Villeneuve Loubet, laissant ainsi des milliers de m2 vides, donc à prendre, à quel enjeu répond la construction d’un complexe qui ferait croître la capacité de bureaux de 100%?

Les surfaces en jeu sont certes déjà pour partie anthropisées, mais les infrastructures existantes n’imperméabilisent pas le sol, comme le montrent les photos prises dans la cadre de la notice paysagère. Le projet induit un risque d’inondation sur la bassin versant de la Valmasque, et donc de la Brague.
Les façades végétalisées nécessitent des opérations d’entretien qui peuvent représenter une gêne sonore pour les occupants. Par ailleurs, la réglementation limite la quantité d’eau d’arrosage pouvant être collectée, ce qui pose question quant à la gestion de l’arrosage de ses plantes, et leur éventuel dépérissement.
A propos de la gestion paysagère, pourquoi des défrichements sont-ils déjà en cours ?
1600 places de parking pour environ 3400 personnes, dans un espace complètement intégré au réseau de transport en commun, et en cours de transformation vers la mobilité douce, est-ce bien utile ?

Selon les avis répertoriés qui émanent de différents services ou instances administratives, la perception du projet fait apparaître tantôt des commerces ou des bureaux
L’analyse d’impact semble oublier le projet Opensky, proposé par la SCI Brutus au capital de 336 euros, présidée par le fondateur de la même compagnie de Phalsbourg. Ce projet est situé lui-même à 2 km sur la RD35.
Le projet présenté est par ailleurs en connexion quasi directe avec le centre commercial dit ‘carrefour’ de l’autre coté de l’autoroute A8.Dans quel schéma cohérent et pérenne de répartition d’activités ce projet s’inscrit-il ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.